Phase 2
Le grand escalier et les murs de soutènement amont

L’état du grand escalier est médiocre : les parois n’ont jamais été enduites et les marches doivent être réparées. Les murs de soutènement amont présentent des fissures structurelles et des parements éclatés qui nécessitent des confortements.

D’une mise en oeuvre plus complexe, cette seconde phase nécessite la participation d’un nombre important de corps d’état secondaires qui feront appel à des artisans algériens.